Le cabinet situé au 41 rue de Passy

Therapieducorps

  -  Énergétique Traditionnelle Chinoise,  Access Bars ®,  Naturopathie   - 

Articles

Le ventre : notre deuxième cerveau

Publié le 17 février 2019 à 0:50

Le ventre : que représente t-il vraiment ?


Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau.Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête".Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète.

Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif.

On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions.On apprend également que notre corps, et particulièrement notre ventre, est colonisé par des milliers de milliards de bactéries.

Le nombre de bactéries est dix fois supérieur au nombre de cellules. Et le nombre de gènes dont nous héritons est bien inférieur à celuides gènes des bactéries. C’est une vraie révolution scientifique, puisqu’on se rend compte que les cellules transmises par nos parents entrent en relation avec des bactéries que nous hébergeons et qui modifient notre organisme. Pour les scientifiques, notre corps est un véritable écosystème.

Ce qui est troublant, c’est qu'on ne connaît pas ces bactéries, majoritairement situées dans notre ventre. Il existe une part de hasard.Lesquelles commencent à se loger en nous le jour de notre naissance ? On n’en sait rien. Cela ouvre un champ de recherche passionnant.



À quoi servent ces millions de neurones ?


D'abord à maîtriser le plus essentiel des processus vitaux :

la digestion, une tâche essentielle et complexe qui font de ce deuxième cerveau, le premier par ordre d'apparition dans l'évolution - avant d'être des êtres pensant, Nous fûmes des organismes digérant.

Ce "deuxième" cerveau n'est pas autonome du système nerveux central, voilà de quoi passionner les chercheurs, ces deux cerveaux dialoguent et partagent des informations. Ces neurotransmissions entre le haut et le bas bouleversent les visions de certaines maladies neuronales comme la maladie de Parkinson.

Pour les neurogastroentérologues, le ventre est une fenêtre ouverte sur le cerveau.


Le microbiote : qu’est-ce que c’est ?


Le microbiote regroupe l'ensemble des micro-organismes qui vivent dans le microbiome. Ces micro-organismes peuvent revêtir la forme de bactéries, de champignons, de virus ou de levures. Parmi les microbiotes les plus connus figurent le microbiote intestinal, le microbiote vaginal ou encore le microbiote cutané.

La gnobiologie constitue la science qui étudie la gnotobiotique, c'est-à-dire l'ensemble des micro-organismes qui vivent dans un environnement spécifique, en accord avec leur hôte.

Parmi les bactéries qui cohabitent dans notre intestin, on distingue :


1. Les " bonnes " bactéries ou flore de fermentation


Celles-ci sont indispensables au bon fonctionnement :

- du système digestif: la flore intestinale termine la digestion des aliments par le processus de fermentation et joue ainsi un rôle essentiel sur le transit intestinal

- de la bonne assimilation des nutriments: absorption des minéraux, synthèse de certaines vitamines, etc...

- du système immunitaire: les bactéries de la flore intestinale stimulent la production de lymphocytes (défenses de l’organisme)

- de l’élimination des déchets: éliminations des toxines, du cholestérol


2. Les " mauvaises " bactéries ou flore de putréfaction


Elles ne méritent pas vraiment leur nom car elles ont aussi leur utilité.

Néanmoins, pour maintenir un bon équilibre de la flore,

celles-ci doivent rester minoritaires.


Le ventre en quelques chiffres :



Contrôlez votre stress par la détente du deuxième cerveau :


Selon la pensée Taoïste, la perception et la génération des sentiments sont des fonctions de la région abdominale et plus précisément située au niveau du plexus solaire. Le plexus solaire affecte tous les organes de la région abdominale.

Lorsque le plexus solaire fonctionne bien, les organes ne souffriront pas dustress et des tensions.

Si l’équilibre est rompu, les problèmes se feront sentir. Selon les théories Taoïste, cet équilibre sera perturbé lorsque le cérébral, (l’esprit rationnel) se développera au détriment du viscéral, par le refoulement des émotions.

Selon le Tao, en niant leurs émotions, les humains entravent les fonctions du plexus solaire, ce qui a pour effet de perturber le fonctionnementdes organes et d’écourter leur vie. Les véritables émotions se situent dans le plexus solaire plutôt que dans le cerveau.

Ce dernier ne fait qu’enregistrer le souvenir d’une émotion. La civilisation moderne préconise plus le pouvoir de la raison, le raisonnement cérébral, pour réprimer les émotions. Ce qui empêche le plexus solaire de fonctionner et prépare le terrain à l’apparition de problèmes physiques et psychologiques.

Lorsque les organes qui maintiennent l’organisme en vie cessent de fonctionner normalement, les renseignements entreposés dans le cerveau deviennent confus et obscurcissent la sagesse et l’intelligence.

 

Les aliments bons pour restaurer la flore intestinale :


Certains aliments sains régénèrent la flore microbienne intestinale.

Au contraire certaines combinaisons alimentaires, une mauvaise mastication, une alimentation inadaptée ou exotique déséquilibre une flore intestinale normale, même la flore intestinale d'enfants.

L'utilisation de l'argile verte, du charbon végétal activé, de l'aloe vera, des huiles essentielles, de la propolis tout comme du kombucha ou du kéfir est aussi possible pour participer à une flore intestinale équilibrée et éliminer la mauvaise flore.

Anti-diarrhéique, le jus de myrtille favorise une bonne flore.

La composition et le rôle de la flore intestinale sont complexes, beaucoup plus que la composition des produits régénérant la flore intestinale, ce qui explique la difficultéqu'ils ont a rééquilibrer la flore intestinale.

Les cystites à répétition trouvent souvent pour cause la destruction de la flore intestinale qui agit aussi sur la flore vaginale.Pour les plus courageux, l'irrigation du colon ou les lavements ont plus souvent une action décisive sur le long terme.

Les probiotiques pris en grande quantité n'auront pas l'effet escompté de reconstruction de la flore intestinale dans le temps, même s'il existe des probiotiques pour enfants, pour adultes et pour seniors.


Sources : Arte, Franceculture, Masantenaturelle, Ortis, Aliments-sains.santeverte



La Vessie en Médecine Chinoise

Publié le 16 février 2019 à 13:15


Physiologie :


La Vessie est une citerne ayant pour fonction de réservoir à urine, trois couches forment sa paroi et lui permettent son élasticité.

Une couche musculaire longitudinale externe, une couche musculaire moyenne transversale et une couche musculaire longitudinale interne.Cette structure lui permettra son élasticité et donc autorisera la miction.

Sur le plan psychologique, la miction est reliée au conscient et à l'inconscient, la partie consciente est dirigée par des fibres nerveuses issues de la moelle épinière, la partie inconsciente est dirigée par le système nerveux autonome, qui est situé dans la partie inférieur de la moelle épinière.

La communication avec les reins se fait par l'urètre, qui mesure environ 20 cm chez l'homme, tandis que chez la femme il est d'une dimension inférieur, ceci expliquant la plus grande fréquence d'insuffisances de la Vessie chez la femme. Elle peut contenir plus d'un demi-litre.



Méridien de la Vessie :


C'est le plus long et le plus yang des méridiens 67 points, mais aussi le plus sollicité, et le plus souvent en relation avec les troubles les plus courants comme : les céphalées, lumbago, insomnie, nervosité, crampes, hémorroïdes, troubles du nez, glandes lacrymales génito-urinaires.

Dans le SU WEN il est dit " la Vessie a une fonction subalterne et locale de retenue des humeurs et d'émission du souffle transformé ", sa fonction est d'accumuler et d'évacuer les urines tout en restant en étroite relation avec les reins, et surtout le yang des reins ( contrôle les liquides ).

La perturbation de l'énergie de la Vessie amène un trouble de dysfonctionnement au niveau du stockage, et donc de la retenue des liquides ( miction ).

Tout comme dans le méridien du rein, si l'énergie de la Vessie est insuffisante, la personne aura des craintes, des peurs, des angoisses, au contraire un excès d'énergie permettra à la personne trop de courage ou des prises de décisions hâtives, avec des résultats quelques fois catastrophiques.


Symptomatologie :


Douleurs à l'angle interne de l'oeil, céphalée, maux de dos, arthrose cervicale, lombalgie, sciatique, crampes du mollet, du talon, du tendon d'Achille, du cinquième orteil, sensation de noeud dans le creux poplité.

En excès : cystite, inflammation de la Vessie, prostatite, excès de caractère, agitation, plénitude, amertume, insomnie.

En insuffisance : mictions répétées, timidité, incontinence, sommeil lourd, mauvaise ouie, froid interne, peu de vigueur sexuel.


NB :


- La Vessie soutient par son action le travail des reins

- le plus Yang des méridiens

- Point de tonification 67V

- Point de dispersion 65V


© École SHEN


L'intestin grêle en Médecine Chinoise

Publié le 16 février 2019 à 13:10


Physiologie :


L'intestin grêle mesure environ 6,5 mètres de long et 3 centimètres de large, il fait partie de la deuxième phase digestive.

Il a pour rôle de faire passer les aliments réduits en petites molécules à travers les parois des villosités intestinales ( c'est le phénomène d'assimilation ).

L'assimilation se fait par deux voies différentes :

- La voie sanguine : les sucres simples ( glucides ) et les acides aminés ( protéines ).

- La voie lymphatique : les produits de la digestion ( lipides ).


Méridien de l'Intestin Grêle :


Le méridien de l'Intestin Grêle est composé de 19 points, il est relié à l'élément feu, il est Yang, sa situation géographique est le Sud.

Il est dit dans les textes anciens " son rôle principal est de trier le pur de l'impur ", c'est le lieu où le Pur est dirigé vers la rate et l'Impur vers le gros intestin et la vessie.

Les cellules de l'Intestin Grêle doivent avoir une certaine intelligence pour laisser passer à travers ses parois les nutriments favorables à la vie de nos cellules, et d'arrêter l'entrée des substances nuisibles.

Il est dit que le coeur ( l'empereur ) est associé à l'Intestin Grêle ( l'intelligence ).

D'ailleurs le 3IG point de tonification de l'IG est également le point Clé du Tou Mo qui passe sur la colonne vertébrale et le système nerveux central.



Symptomatologie :


Toutes les douleurs qui se situent sur le trajet du méridien de l'Intestin Grêle, en partant de l'auriculaire, de la main, du poignet, bras, épaule, nuque, joue, oreille.


En insuffisance : Récupération difficile après un effort, selles graisseuses et luisantes, problèmes d'assimilation.


En excès : Coliques, rires forts, extravagance.


NB :


- Méridien Yang

- A pour fonction de trier le Pur de l'Impur

- A une relation avec le coeur

- Point de tonification 3 IG

- Point de dispersion 8 IG


© École SHEN



Le coeur en Médecine Chinoise

Publié le 16 février 2019 à 13:05


Physiologie :


Le coeur est avant tout un muscle creux à quatre cavités, qui a pour fonction de propulser le sang dans le système circulatoire, et plus précisément dans le système artériel, il a pour rôle de gérer la circulation artérielle et de transporter l'oxygène en provenance des poumons, et les micro-aliments en provenance de l'intestin grêle.

Il pèse selon les individus entre 250g et 350g.


Méridien du Coeur :


Le méridien du Coeur est composé de 9 points, il est relié à l'élément feu, il est Yin, sa situation géographique est le Sud.

Le Coeur dirige le système circulatoire mais il est également synonyme d'amour et de générosité.Dans le loi des cinq éléments, le Coeur est représenté par l'empereur. Or, à cette époque, l'empereur était le représentant de Dieu sur Terre, celui qui peut donner la vie ou la reprendre.

Dans la tradition, le Coeur est également le logis de l'esprit, de l'âme. Selon les textes anciens, à la naissance, l'âme viendrait se loger dans le Coeur, et tout son esprit en serait constamment distribué à travers le sang.

Sa fonction principale est de diriger les fonctions mentales; et de gouverner les vaisseaux sanguins, et ainsi de nourrir par le sang tout le corps.Une bonne circulation sanguine se voit au teint du visage.



Symptomatologie :


Toutes les douleurs qui se situent sur le trajet du méridien du Coeur, douleurs et enflures aux creux de l'aisselle, du coude, de l'avant bras, du poignet, de la paume de la main, et de l'articulaire, sécheresse de la gorge, douleur thoracique, soif, jaunisse, conjonctivites jaunes.


En insuffisance : Pâleur, hypotension, dépression, essoufflement au moindre effort, visage pâle.


En excès : Hypertension, visage congestionné, passe des rires aux pleurs.


NB :


- Méridien Yin

- A pour fonction de faire circuler le sang pour nourrir le corps

- Dirige les fonctions mentales

- L'esprit loge dans le Coeur

- Point de Tonification 9C

- Point de dispersion 7C



© École SHEN