Le cabinet situé au 41 rue de Passy

Therapieducorps

  -  Énergétique Traditionnelle Chinoise,  Access Bars ®,  Naturopathie   - 


L'aromathérapie


L’aromathérapie désigne de manière générale l’utilisation des composés aromatiques des plantes, la plupart du temps sous forme d’huiles essentielles (très souvent obtenues par distillation), dans une optique de prévention et de soulagement de certains troubles ainsi que

 de bien-être et d’apaisement. 


Elle se différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante, et extrait par d’autres moyens 

que la distillation (infusion, décoctions, teintures mères, macérations

L’usage aromatique des plantes est très ancien. Les Egyptiens y avaient déjà recours en 4 000 av. J.C. pour l’embaumement des morts. 

Les premières études sur la définition précise de l’aromathérapie et ses effets ne remontent qu’à la fin du 19e siècle


Chaque huile essentielle possède une composition chimique particulière appelée « chémotype ». Il est défini en fonction de l’environnement de la plante, du sol, de l’exposition au soleil, de la température, de sa résistance face aux intempéries etc



Le terme aromathérapie a été inventé par le parfumeur René-Maurice Gattefossé. Celui-ci fut le premier à découvrir le pouvoir des huiles essentielles en plongeant sa main blessée par une explosion survenue dans son laboratoire dans une bassine remplie d’huile essentielle de lavande. Il fut immédiatement soulagé !

 
 

Il existe différents modes d'emploi

En aromathérapie, les huiles essentielles peuvent être utilisées :


  •  Par voie orale : Cette utilisation est la plus courante, mais elle n'est pas recommandée sans avis médical. Certaines huiles essentielles ont une toxicité aiguë. L'automédication n'est pas conseillée 

  •  Par voie rectale : Des suppositoires peuvent être utilisés pour certaines infections broncho-pulmonaires. Absorbés au niveau du système veineux hémorroïdaire, ces composés évitent ainsi de passer par le foie 

  •  Par voie cutanée : Le principe actif d'une huile essentielle est mélangé à des huiles inertes comme l'huile d'amande douce ou de jojoba. En massage, ces composés pénètrent alors à travers la peau. Ce mode de d'administration est le même qu'en allopathie (médecine traditionnelle). Mise en garde : certains produits actifs peuvent entraîner des irritations ou des allergies sur certains épidermes 

  •  Par voie respiratoire : Des diffuseurs d'ambiance permettent une vaporisation des produits actifs. Par fumigation, inhalations, diffuseur ou lampe à brûler. Les principes actifs pénètrent au niveau des bronches et rejoignent la circulation sanguine.


NB : Il convient de bien consulter les précautions d’emploi, certaines huiles essentielles n’étant pas du tout appropriées aux nourrissons, aux enfants et aux femmes enceintes.

il n'est jamais question de remplacer les médicaments par des huiles essentielles.


 
 

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayons ultraviolets. Elles se conservent donc dans des flacons en verre (brun, vert, bleu). Mais encore, n’oubliez pas de refermer votre flacon après utilisation pour préserver sa richesse en molécules



De nombreuses huiles essentielles présentent des vertus thérapeutiques utilisées en aromathérapie. 

Parmi les plus fréquentes, il est possible de citer :



  • La lavande dans les troubles de l’anxiété et contre les poux 

  • Le basilic contre les problèmes digestifs 

  • Le tea tree contre diverses infections (respiratoires, intestinales, buccales, cutanées) 

  • Le bergamotier dans les troubles de l’anxiété 

  • La cannelle contre les infections urinaires, gynécologiques ou gastro-intestinales 

  • La citronnelle dans les pathologies rhumatismales et contre les insectes 

  • Le citronnier contre les épidémies hivernales 

  • Le cyprès pour les troubles veineux et contre les affections respiratoires 

  • L’eucalyptus pour les problèmes articulaires et tendineux et contre les insectes 

  • Le géranium pour les problèmes cutanés 

  • Le gingembre dans les douleurs articulaires et musculaires et contre les troubles digestifs

  • Le giroflier pour les affections de la bouche 

  • Le laurier noble contre les troubles digestifs, les infections respiratoires, les douleurs articulaires et musculaires 

  • Le mandarinier dans les troubles digestifs et du sommeil et contre les problèmes d’anxiété 

  • La marjolaine dans la lutte contre le stress 

  • La menthe contre les troubles digestifs et les infections respiratoires 

  • Le niaouli contre les infections virales et les problèmes cutanés 

  • L’origan comme anti-infectieux 

  • Le patchouli contre les jambes lourdes et pour les réactions cutanées 

  • Le bigaradier dans les troubles de l’humeur et du sommeil et contre les problèmes cutanés 

  • Le ravintsara contre les infections virales en particulier respiratoires 

  • Le romarin dans les affections ORL et broncho-pulmonaires 

  • La sauge dans les troubles liés à la ménopause et le stress 

  • Le thym dans les infections respiratoires, urinaires et gastro-intestinales 



Tous les domaines thérapeutiques peuvent donner lieu à un traitement par aromathérapie.

L’aromathérapie est une médecine douce, le plus souvent compatible avec la médecine traditionnelle.

 
 

Précautions d’emploi

Quelques précautions doivent systématiquement être appliquées :



    • En cas d’allergie, réaliser un test cutané préalable, en déposant une goutte d’huile essentielle sur la peau 
  • Ne jamais diffuser d’huiles essentielles en continu, en présence d’un enfant de moins de 7 ans ou d’une personne asthmatique 
  • Ne pas prendre d’huile essentielle de manière prolongée, les traitements ne doivent pas dépasser trois semaines sans avis médical 
  • Ne pas s’exposer au soleil après avoir appliqué une huile essentielle 
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles sur les muqueuses, le nez, les yeux et le contour des yeux ou encore dans le conduit auditif 
  • Ne jamais chauffer une huile essentielle pour la diffuser 
  • Ne pas utiliser d’huiles essentielles chez les personnes souffrant d’asthme, d’allergies graves ou d’épilepsie 
  • Veiller à la qualité des huiles essentielles 100 % pures et naturelles 
  • Demander systématiquement conseil à un médecin ou un pharmacien et en complément un naturopathe
  • Ne pas utiliser d’huiles essentielles chez l’enfant de moins de 7 ans, sans avis médical ou pharmaceutique (certaines huiles essentielles sont totalement déconseillées avant l’âge de 12 ou 15 ans)