Le cabinet situé au 41 rue de Passy

Therapieducorps

  -  Énergétique Traditionnelle Chinoise,  Access Bars ®,  Naturopathie   - 


L'argile 


L’argile est une roche sédimentaire meuble qui représente environ 15% de l’écorce terrestre, provenant de la décomposition d’espèces minérales appelée « feldspaths » composés principalement de silicate d’alumine. Elle est imperméable, grasse au toucher et peut-être facilement façonnée lorsqu’elle est imbibée d’eau. On la retrouve généralement dans le sous-sol à un mètre de profondeur. Elle est composée de nombreux minéraux, tels que :


silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse, de la chaux


On sait que le silicium est un oligo-élément majeur pour l’être humain


L’efficacité thérapeutique de l’argile sera d’autant plus importante que celle-ci aura été exposée au soleil, 

à l’air et à l’eau des intempéries

 
 

Il existe plusieurs sortes d’argile


Ce sont les argiles blanches ou kaolites et les argiles vertes comme les illites et les smectites qui sont le plus couramment 

utilisées et que l’on peut facilement se procurer


  • Les argiles à 2 couches comme les kaolinites ou (« argile blanche ») viennent de Bretagne ou du Limousin

  • Les argiles à 3 couches comme les illites qui peuvent  être vertes, jaunes ou rouges (« argile verte » d’Argiletz par exemple), viennent du nord de la France et les smectites ou argile « verte » de haute Provence

  • Les montmorillonites qui peuvent être vertes, jaunes ou rouges viennent du sud de la France

  • Le ghassoul qui est beige et vient du Maroc


L'argile entrave la prolifération des microbes ou bactéries pathogènes c’est-à-dire de tous corps parasitaires


 L’argile va là où est le mal. Utilisée en usage externe et interne aussi bien par voie buccale, anale ou vaginale. 

L’argile se dirige vers le foyer morbide et s’y fixe parfois pendant plusieurs jours, pour finalement entrainer pus et autres toxines dans son évacuation.

L'argile à une capacité d’échange cationique (CEC), c'est à dire une capacité électrique d’attirer des particules chargées positivement
 
 

L'argile peut être utilisé en usage interne et externe 


Par voie interne :


L’usage de l’argile peut se faire par voie interne, en buvant  l’eau argileuse (on boit l’argile mélangé à l’eau) ou l’eau d’argile 

(on ne boit que l’eau dans laquelle l’argile a reposé toute une nuit)


  • Argile « verte » pour toutes les actions désintoxicantes ou revitalisantes.

  • Argile « blanche »  pour les inflammations de la muqueuse digestive (gastrite, colite…) ou la régularisation du pH sanguin

Les argiles favorisent la désintoxication et la désintoxination et participent à la reconstitution d’une bonne flore intestinale. De par sa composition, elle comble également les carences en sels minéraux.  



Il est préférable de prendre l’avis d’un thérapeute avoir d'en consommer


On sait, par exemple que l’argile, par voie interne, inhibe l’action des médicaments pris simultanément, il faut respecter un délai d’au moins 2h. On évitera aussi la prise d’argile par voie interne lors de problèmes de constipation, lors d’insuffisance rénale ou en association avec une alimentation très grasse ou très riche en farineux. 


Il ne faut pas associer l’argile et l’huile de paraffine et limiter la consommation d’huile alimentaire, car l’huile durcit l’argile et 

il y a un risque d’occlusion intestinale 

En cas d’hypertension artérielle, limiter la consommation d’argile verte (deux cuillerées à café par semaine). 

En cas de tendance à la constipation, il faudra veiller à boire davantage d’eau, à utiliser une tisane laxative et à ne pas laisser s’installer la constipation. 




En usage externe :


  • Argile « blanche » pour les soins du visage (avec l’argile rouge) ou les érythèmes fessiers du bébé (comme du talc)

  • Argile « verte » dans tous les autres cas.

Par voie externe, les cataplasmes d’argile sont de remarquables cicatrisants, antiseptiques et anti-inflammatoires. Ils peuvent agir sur les problèmes cutanés, les problèmes ostéo-articulaires, les brûlures. 

Encore une fois il est préférable de demander l'avis d'un thérapeute car son usage nécessite quelques précautions, 
Par précaution on ne fait pas de cataplasme sur les zones où sont implantés des appareils électroniques ou métalliques comme un pacemaker ou un stérilet par exemples. À savoir pour préparer un cataplasme il faut toujours utiliser des récipients en verre, en bois ou à défaut en plastique mais jamais de métal en contact avec l’argile.


L’argile peut également être utilisée comme élément filtrant des eaux de boissons suspectes. 

Lorsque l’on voyage et que l’on doute de la potabilité de l’eau de boisson c'est une petite astuce fort utile