Le cabinet situé au 41 rue de Passy

Therapieducorps

  -  Énergétique Traditionnelle Chinoise,  Access Bars ®,  Naturopathie   - 

Articles

L'extrait de pépin de pamplemousse

Publié le 11 février 2020 à 0:35

L’EPP est très riches en flavonoïdes, molécules de défenses antioxydantes développées par les végétaux pour lutter contre les infections bactériennes, virales et fongiques. C’est un super antibiotique naturel ! ( à choisir de qualité )

____________________________________________________

  • En usage externe :Pour les infections buccales (aphtes, muguet, herpès, gingivite,…) et cutanées (acné, piqure d’insecte, verrues, irritations du cuir chevelu,..).
  • En usage interne :Pour les troubles digestifs et intestinaux, intoxications alimentaires, maux de ventre, diarrhées : ajoutez 15 gouttes d’EPP dans un verre d’eau. Buvez ce mélange 3 fois par jour (efficace sur l’Helicobacter pylori, le candida albican et autres candidoses).

____________________________________________________

L’EPP pour les défenses immunitaires:

  • maux hivernaux, refroidissement, fatigue chronique, affaiblissement immunitaire : 15 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau.

_______________________________________________________

L’Extrait de pépins de pamplemousse pour l’hygiène intime :

  • Infections urinaires et cystites : le dosage pourra être plus important car il s’effectue sur 5 jours maximum. Il doit agir rapidement pour soulager les symptômes. Ajoutez 25 à 40 gouttes dans de l’eau, et buvez le mélange jusqu’à 3 fois par jour.
  • Infections vaginales, champignons : Utilisez un savon spécifique et rincez avec une eau dans laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de pépins de pamplemousse. Ne jamais utiliser d’extrait de pépins de pamplemousse pur dans la région vaginale.

_______________________________________________________

Précautions d’emploi :

Le pamplemousse est connu pour sont action sur les enzymes de détoxication du foie et donc pour les interactions médicamenteuses qu’il peut induire (rémanence plus longue d’un médicament dans la circulation par exemple). L’EPP a lui aussi montré des interactions possibles avec des médicaments comme les hypocholestérolémiants (statines), les antibiotiques de synthèse, les immunosuppresseurs, les traitements anticancéreux, les médicaments à visée nerveuse centrale (antidépresseurs et sédatifs), les anti-inflammatoires.

____________________________________________________

Ne convient pas aux personnes allergiques aux agrumes.

Femmes enceintes ou allaitantes: consultez auparavant un professionnel de santé.

____________________________________________________

Il est donc primordial, si vous êtes sous médication, d’en parler avec votre médecin.


Catégories : Post instagram