Le cabinet situé au 41 rue de Passy

Therapieducorps

  -  Énergétique Traditionnelle Chinoise,  Access Bars ®,  Naturopathie   - 

Articles

Liste des bienfaits du massage Shen Zen

Publié le 1 avril 2019 à 0:20

Les bienfaits du massage Shen Zen © :



- Le massage Shen Zen a pour but de réorganiser l'équilibre dans le corps


- Le massage Shen Zen agit sur les troubles psychiques dont il est sédatif


- Le massage Shen Zen permet en outre de réguler les émotions


- Le massage Shen Zen est bénéfique pour tous les troubles liés aux règles


- Le massage Shen Zen vise à dé-mémoriser les frustrations


- Le massage Shen Zen sert à supprimer les contractures psychiques


- Le massage Shen Zen rééquilibre ses énergies et apporte calme et sérénité 


- Le massage Shen Zen améliore le fonctionnement de la sphère digestive


- Le massage Shen Zen est salutaire pour la dépression


- Le massage Shen Zen est salutaire pour la fatigue


- Le massage Shen Zen est salutaire pour le stress 


- Le massage Shen Zen est salutaire pour les pathologies chroniques


- Le massage Shen Zen est bénéfique pour les personnes en manque d'énergie


- Le massage Shen Zen est salutaire pour les personnes en manque de volonté


- Le massage Shen Zen en " mal de vivre " ou " mal dans leur peau "


- Le massage Shen Zen est salvateur après un divorce ou la perte d'un être cher


- Le massage Shen Zen agit sur les endorphines qui gèrent l’illusion, l’espérance,

  la projection dans le futur


- Le massage Shen Zen renforce notre énergie défensive (Wei Qi)






Ce soin est une véritable source de bien-être. S'ajoutant au bien-être physique, mental et émotionnel qu'il génère :


Le patient se trouve recentré, heureux et changer.


Le QI en Médecine Chinoise

Publié le 17 février 2019 à 13:55


Définition du Qi :


Le Qi correspond au concept énergie mais aussi aux substances subtiles qui assurent les activités vitales humaines.


Le Qi peut être acquis ou inné. Il y a 4 types de Qi :


- Le Qi originel (Yuan Qi) qui est inné, acquis des 2 parents.

- Le Zong Qi qui provient des aliments mais aussi de l'air inspiré et dont la fonction est

de promouvoir la circulation du Qi et du sang, et la respiration.

- Le Qi nutritif (Ying Qi)

- Le Qi défensif (Wei Qi)


Notion :


Le Qi reste difficile à traduire parce que sa notion s'étend à différents aspects de la vie et de l'univers, dans une cosmologie spécifique à la Chine.

La pensée chinoise tout au long de son histoire le désigne comme un souffle vital, à la circulation alternée, qui accompagne et anime la naissance ou la mort autant que la vie.

Mais le qì est aussi un principe fondamental et unique qui donne sa forme à l'univers et aux êtres, et qui les transforme sans cesse. Il circule indifféremment dans les choses et les êtres, les reliant en permanence.

Dans la philosophie taoïste et dans la médecine traditionnelle chinoise, il s'agit d'une sorte d'essence immatérielle, invisible, qui anime, réchauffe, et circule.



Circulation du Qi :


La circulation du qi dans le corps a été découverte par empirisme au fil de siècles de pratique en Chine. L'existence même du qi et sa circulation n'ont pas encore trouvé de validation expérimentale en termes scientifiques.

La circulation du qi reste donc pour l'instant l'interprétation d'une expérience sensitive, que l'énergétique traditionnelle chinoise lie à l'activité cérébrale, la pensée.On distingue deux formes de qi, le souffle intègre (zhèngqì 正氣 garant d'une bonne santé et le souffle vicié (xiéqì 邪氣générateur de maladies. Le qi circule soit en phase yang, soit en phase yin dans des canaux spécifiques.

C'est d'après ces schémas de circulation que furent définis des exercices statiques (par la pensée) et dynamiques (par le mouvement) de développement et d'entretien du qi, à dessein de préserver une santé autant physique que morale.

Les mouvements du Tai Jii Quan 太极拳 et du hsing i chuan 形意拳 par exemple respectent ces principes de circulation.En alliant respiration et mouvements, ces arts martiaux internes chinois stimulent le qi dans les méridiens en plus d'offrir un système martial efficace






Le Qi a différentes fonctions physiologiques :


La propulsion :

Croissance et développement du corps, activités des organes et entrailles, des méridiens, circulation du sang, distribution des liquides organiques, tout celà dépend de l'activité de propulsion du Qi.


La thermorégulation (réchauffement) :

C'est à dire l'entretien de la température du corps, dépend du Wei Qi, alors que la fonction de réchauffer le corps, les organes entrailes et les tissus, dépend du Yuan Qi et du Wei Qi en même temps.


La défense contre les agents pathogènes :

Le Qi protège les surfaces du corps contre les attaques du Qi pervers (pathogène). C'est surtout la fonction du Wei Qi.


L'activité d'homéostasie :

D'équilibre Yin/Yang, 5 éléments... Le Qi peut réguler, retenir certaines matières et produits métaboliques. Par exemple le sang, les sueurs, les urines, etc...


L'activité du Qi Hua :

C'est à dire la transformation, la métamorphose des liquides organiques, et surtout leur élimination par les reins et la vessie. Le Qi Hua de la vessie est donc la fonction de miction.


L'alimentation :

Le Qi peut alimenter le corps, les organes, les entrailles, c'est surtout la fonction du Ying Qi. C'est l'équivalent de la fonction du sang dans la médecine moderne.




sources : samydoc.tripod.com et fr.wikipedia.org



Utilisation du point d'acupressure 1 rein pour soutenir et tonifier le corps

Publié le 17 février 2019 à 5:55


Le point 1 rein : 


Certains points d’acupressure sont fréquemment utilisés pour le traitement de divers problèmes de santé et servent à améliorer la santé et le bien-être en général.

Le point Rein 1 fait partie de ces points fiables d’acupressure.Des essais cliniques ont démontré que la stimulation du point Rein 1 produit des résultats fantastiques auprès de patients éprouvant des douleurs dans l’ensemble du corps.


Point d’acupressure : Rein 1 (RN1)


Nom en chinois : Yong Quan


Nom en français : Source jaillissante


Élément : Bois


Emplacement : Le point Rein 1 est situé à l’avant du pied (environ au tiers de la distance entre les palmatures des orteils et le talon), dans le creux entre les 2e et 3e métatarsiens.





D’un point de vue biologique, les reins jouent un rôle important dans la suppression des toxines, la gestion des fluides corporels et la régulation de l’équilibre électrolytique.

Ils sont à la base de la croissance, du développement, de la reproduction et de la fertilité.Selon la médecine chinoise, les reins contiennent l’essence vitale (jing) et la vitalité sexuelle de chaque personne.Ils sont perçus comme la source du yin et du yang pour tous les autres organes, et un problème au niveaudes reins pourrait avoir un impact négatif sur le reste du corps.

1RN est un point Jing-well, à partir duquel le Qi entre dans le méridien du rein et se déplace vers le centredu corps. Ces points servent généralement à refroidir et à débloquer l’autre côté du canal.



Le point Rein 1 revigore et relaxe des manières suivantes :

 

- Retire les tensions au niveau de la tête

- Calme l’esprit et la pensée

- Réénergétise le cerveau

- Revigore la conscience


Le point Ming Men = Porte de la vie

Publié le 17 février 2019 à 5:50


Le point Ming Men : 


Situé à la même hauteur que le nombril mais sur la colonne vertébrale, ce point est également appelé Porte de la Vie.

Les lombaires forment une clé de voute, schématisant cette porte.Une fermeture des portes peut provoquer sciatique et autres douleurs lombaire.Ming Men se trouve à mi-chemin entre les reins (entre les vertèbres L2 et L 3).

C'est en lui que réside la force des reins.Le rein gauche est yin et le rein droit yang ; c'est à mi-chemin entre les deux que se réalise l'équilibre énergétique. Ming Men ( le point majeur de force du corps ) est donc le centre de l'harmonisation, contenant de l'énergie yin.

S'y concentrer peut soit faire monter l'énergie plus haut dans la colonne vertébrale, soit la faire descendre dans les pieds.





Fonctions principales :


“Ming Men c'est là où réside Jing, là où réside l'énergie primordiale”. C'est la partie inné, qui nous est transmise par nos parents.Il correspond au capital héréditaire. La partie acquise correspond elle à l'air et la nourriture.

Ming : c'est le lot de vie allouée à chacun, le destin, c'est à dire l'énergie originelle (Yuan) conservée dans les reins.

Ming Men est aussi considéré, dans le travail énergétique, comme une barrière où l'énergie peut avoir du mal à circuler.Cette barrière est parfois localisée dans une zone plus large allant du coccyx (WEILU) jusqu'à la région lombaire.

Autres noms : porte du destin, porte de la vitalité. On le nomme aussi JingGong (le palais du Jing), ainsi que DanTian postérieur.



Surmenage physique et Médecine Traditionnelle Chinoise

Publié le 17 février 2019 à 5:45


Surmenage physique :


Des efforts physique excessifs endommagent le Qi ( travaux épuisants etc )

Un excès d'activité sexuelle peut également conduire à des pertes de vitalité et au vieillissement précoce.Des grossesses multiples et rapprochées vont surtout blesser le Xue ( sang ) ( les femmes ont davantage de problèmes de Xue ).

Chez l'homme, les excès sexuels vont épuiser le JING des reins et provoquer de la fatigue, surtout dans le dos et les genoux, des bourdonnements d'oreilles, asthénie mentale, spermatorrhée, chute des cheveux, éjaculation précoce.



La pratique excessive d'un sport blesse également la vitalité. Beaucoup d'athlètes adeptes du triathlon souffrent de douleurs au dos ( Vide des reins ) et de problèmes tendineux ( Vide de Xue ( sang ) du Foie ).

Des atteintes externes comme des morsures d'animaux, piqûres d'insectes, blessures, luxations, fractures, etc.. peuvent provoquer des pertes de sang, des stagnations de Xue et / ou de Qi, ou encore permettre la pénétration d'énergies perverses ( XI QI ).


Acupression / Massage du ventre pour la constipation

Publié le 17 février 2019 à 5:40


La constipation chronique :


La constipation chronique est un trouble fonctionnel d'une très grande fréquence.Bien souvent, cela s'accompagne de douleurs abdominales.

Généralement, cela ne gêne pas la vie quotidienne du patient.On estime la prévalence de la constipation en Chine à 30% chez les jeunes et 20% chez les personnes âgées. D'après les statistiques, ce sont les femmes d'un haut niveau d'éducation qui en souffriraient le plus.


1 - Les causes systémiques :


Les constipations secondaires à la prise de médicaments, les désordres métaboliques type hypokaliémie et hypercalcémie, les endocrinopathies dominées par l'hypothyroïdie, le diabète avec neuropathie, les affections neurologiques, la maladie de Parkinson, les tumeurs cérébrales (tumeur du tronc cérébral)


2 - Les causes digestives (les plus fréquentes) :


Les causes anales (fissures ou hémorroïdes compliquées notamment), cancer du côlon, diverticulose sigmoïdienne, sténose d'origine inflammatoire, causes fonctionnelles dominées par l'erreur diététique, les colopathies fonctionnelle avec alternance de diarrhée-constipation, la dyschésie recto-anale, la maladie de Hirschprung (rare chez l'adulte), l'inertie colique..etc..

Le diagnostic de la constipation se base fondamentalement sur l'histoire clinique.

Coloscopie, transit intestinal, manométrie anorectale voire défécographie dynamique peuvent donc compléter les explorations paracliniques.

Le ralentissement du rythme du transit du colon est une altération fonctionnelle qui représente 15 à 30% des constipations dont la manifestation principale est la présence d'excréments secs et durs, une diminution du réflexe d'expulsion, accompagnée de douleurs et de gênes abdominales. 75% des patients ne vont pas travailler pour ces raisons.Cela peut affecter aussi l'appareil urinaire et la sexualité.

La constipation habituelle, non compliquée, répond à l'application de conseils hygiéno-diététiques associés à des médications simples, des diètes, des changements d'habitudes, des traitements physiques (pratique d'une activité physique régulière), des laxatifs, des mucilages, des lavements.

Malgré tout cela, le résultat n'est pas très probant, chacun ayant ses limites. Les médicaments peuvent stimuler l'intestin, voire provoquer la diarrhée. C'est pourquoi un usage chronique et trop long est déconseillé.



La vision de la Médecine Traditionnelle Chinoise :


Soit un excès de Yang :

Il peut être congénital, ou apporté par la nourriture chaude et grasse, ou causé par la chaleur pathogène.


Soit une stagnation du Qi du foie :

Il empêche la circulation des liquides corporels.


Soit un vide de Qi :

En cas de maladie prolongée, ou après l'accouchement, ou chez les patients âgés.





Manifestations :


En cas d'excès de Yang  :

Soif, odeur fétide de la bouche, attrait pour le froid, pouls glissant et fort, enduit de la langue jaune et sec. En cas de stagnation du Qi du foie: Douleur et distension des hypocondres, éructations fréquentes, anorexie, pouls tendu, enduit de la langue mince et visqueux.


En cas de vide de Qi :

Faciès et ongles pâles, vertiges, palpitations, lassitude, langue pâle, enduit de la langue mince, pouls fin et faible.Accumulation de froid dans le gros intestin (rare) : Froid et douleur abdominale, préférence pour la chaleur.

Traitement par auto-massage de l'abdomen : Avant de se lever chaque matin, faire un massage de 10 à 30 minutes.

Si on sent une zone plus dure, c'est à cause de l'accumulation de selles, alors on applique davantage de pression à ce niveau, lentement, en massant et en frottant du bout des doigts.On masse donc selon une légère pression lentement du bas vers le haut pendant 20 à 30 fois. Pendant la pression, il faut expirer. Enfin, masser à nouveau 20 à 30 fois l'abdomen mais cette fois ci avec l'intérieur des mains. À la fin de la séance de massage, essayer d'éliminer aux WC.

Il est habituel durant le massage d'avoir envie d'expulser en raison des gaz.Il est important de favoriser l'énergie du Poumon, en effet on dit de cette organe qu'il apporte la rosée à tous les autres organes entre 3h et 5h du matin.Il faut donc boire beaucoup et faire attention aux transpirations nocturnes, signe de fuite des liquides organiques.



( sources : meridiens.org et samydoc.tripod.com )


La lampe Wai Qi

Publié le 17 février 2019 à 3:55

Historique :


C’est en 1970 que le Docteur Gou Wen Bin (1934-1986) éminent chimiste spécialisé dans les silicates et les techniques d’émaillage fut nommé directeur d’une usine de céramique dans la ville de Chongqing.

Constatant les dures conditions de travail, auxquelles étaient soumis les ouvriers (milieu humide, pieds en permanence dans la boue) il s’attendait à rencontrer chez ces derniers de nombreux problèmes de santé comme cela était le cas habituellement dans de semblables conditions, or, à sa grande surprise, il constata qu’il n’en était rien :

la santé des ouvriers était exceptionnellement bonne.

Piqué au vif par cette énigme,il entreprit alors une étude prenant en compte toutes les donnéesenvironnementales du lieu. C’est en faisant des mesures spectrographiques sur la pellicule de couleur noire qui recouvrait les parois du four et des murs alentour, qu’il découvrit la solution.

En effet, cette couche de dépôt noirâtre était constituée d’une curieuse association minérale relativement complexe et c’est cette pellicule qui sous l’effet de la chaleur du four ré-émettait un rayonnement infra-rouge très particulier qui était la cause de l’exceptionnel état de santé des ouvriers.

Un programme de recherche sur les effets et les implications de ce rayonnement sur la santé humaine fut lancé, dirigé par le Dr Gou Wen Bin, le but était de comprendre, améliorer et reproduire le phénomène constaté à l’intérieur de l’usine.

C’est ainsi que fut conçue la première génération de lampes Wai-Qi, fonctionnant avec des systèmes électriques en tubes recouverts d’un complexe minéral.Depuis, le système a été amélioré. Le cœur de la lampe Wai-Qi est désormais constitué d’une plaque minérale circulaire recouverte de 33 minéraux différents sous diverses formes d’assemblages chimiques.

Cette plaque, activée par le corps de chauffe émet alors un rayonnement infra-rouge particulier présentant une étonnante similitude avec celui émis naturellement par le corps humain en bonne santé.De nombreuses recherches démontrèrent que ce rayonnement était hautement bénéfique pour les hommes, les animaux mais aussi pour les plantes.vLe rayonnement infra-rouge particulier de la lampe Wai-Qi est différent de l’infra-rouge conventionnel.

« Pour ces chercheurs il apparaîtrait que ce rayonnement infra-rouge particulier transmettrait grâce et via les minéraux contenus dans la plaque une information qui favoriserait le vivant. »



C’est à travers la logique de l’énergétique ou de la médecine chinoise que l’on peut comprendre les effets de la lampe.


Il existe, liées aux fonctions positives du rayonnement TDP, des contre-indicationsbà son utilisation :


Forte fièvre, tuberculose, artériosclérose sérieuse, symptômes hémorragiques. En cas d’hypertension, ne pas diriger la lampe vers la tête.



Les Bougies Hopi

Publié le 17 février 2019 à 0:40

La bougie d'oreille ou chandelle auriculaire (cône) est une ancienne méthode thérapeutique des premiers habitants d'Amérique du Nord et du centre (notamment la tribu des Hopi).

L'objectif de cette pratique consiste à améliorer le système énergétique du corps, travaillant sur les points d'acupuncture dans l'oreille, ainsi que le système lymphatique.

Ce sont des bougies creuses, très longues, de petit diamètre, qui se placent dans le conduit auditif externede l'oreille.

Afin d´être sûr de la qualité de votre, bougie, mieux vaut choisir celles fabriquées entièrement en cire d'abeille, avec une mèche d'au moins 20 cm 100% coton.

Le tout étant de fabrication biologique, bien sûr. Il vaut mieux aussi veiller à ce qu´elles soient fournies avec un petit disque en aluminium à poser sur l´oreille pour la protéger des retombées de cire.


La bougie est aussi extrêmement efficace pour agir en cas :


De sinusite, otite, migraine, excès de cérumen, acouphènes, etc. C’est aussi une bonne méthode pour favoriser la relaxation.

En brûlant, la bougie dégage une vapeur chaude de microparticules de cire d’abeille, qui va réactiver les sécrétions, ramollir le cérumen et faciliter son extraction. On attribue aux Indiens HOPI, aujourd'hui localisés en Arizona, la transmission de cette technique ancestrale de la bougie d'oreille.

Ces derniers avaient une vaste connaissance des pratiques naturelles de bien-être. On trouve aussi des références sur les bougies d'oreille chez les peuples d'Asie. Mais il semble que les chandelles soient parties d'Amérique pour aller vers l'Europe.

Il s'agit d'une bougie creuse faite de cire d'abeille naturelle sur une toile de coton non blanchie au chlore, d'une feuille argentée pour favoriser la réflexion de la chaleur, et d'huiles essentielles (de culture exempte de pesticides) choisi



Mode d'action :


La bougie auriculaire a deux niveaux d'action : dépression et chaleur. La dépression est le résultat de l'effet de cheminée. En effet, il se produit d'abord un vide parce que la chaleur de la flamme entraîne vers le haut, l'air contenu dans la bougie creuse.Cela est nettement perceptible au niveau des sinus et de toutes les cavités de la tête. On y trouve une sensation d'allègement.Les sécrétions auriculaires sont aspirées en douceur vers l'extérieur. L'air froid est remplacé par l'air chaud. Cette chaleur favorise la détente des muscles temporaux et frontaux.


Bienfaits :


De par sa constitution, la cire d'abeilles apporte la force de vie et de santé. La chaleur se reflète doucement et agréablement à l'intérieur, renforce l'irrigation, active la circulation de la lymphe; il se fait une vitalisation énergétique des points d'acupuncture et des zones réflexes de l'oreille externe.

La dépression qui se produit lorsque la bougie d'oreilles brûle, mène à une régulation de la pression des conduits secondaires.Elle stimule également la sécrétion cireuse. Les pores bouchés se libèrent et la peau peut respirer.Par l'effet de cheminée, les impuretés sont éliminées; d'éventuels bouchons peuvent remonter jusqu'à l'entrée de l'oreille.


Les utilisateurs décrivent ainsi les bienfaits qu'ils retirent d'une ou plusieurs applications de bougies auriculaires :


- chaleur douce et agréable au niveau du conduit auditif

- Sensation de détente, de calme dans un grand nombre de cas, disparition de bruits auriculaire (acouphènes)

- Sensation de tête légère

- Ouïe plus fine, perceptions de chuchotements

- Sensation de propreté par l'élimination des déchets

- Stimulation des zones réflexes et des points d'énergie

- Assèchement de la région du tympan

- Assouplissement et extraction des bouchons de cérumen

- Dégagement des sécrétions, des fosses nasales, des sinus

- Effet calmant sur des sujets stressés, surexcités, sur les enfants qui sont quotidiennement à un niveau de bruit élevé

- Hygiène naturelle des oreilles

- Respiration de la peau et circulation de la cire

- Vitalisation et ré harmonisation de l'irrigation de l'oreille

- Activation du métabolisme et de la lymphe

- Drainage du canal lacrymal

- Maux de tête et d'oreilles

- Tintements d'oreille

- Mauvaise ouïe, état passager ou dû à l'âge

- Migraine, état grippal

- Problèmes des canaux semi-circulaires, équilibre perturbé.





Mode d´emploi des bougies Hopi :


Il est vivement conseillé de se faire aider pour la pose et la surveillance de la mèche.Vous devez poser la tète de côté sur un oreiller ou un coussin. On peut être allongé ou bien assis sur une chaise la tête posée sur la table (toujours sur un oreiller bien sûr !).Poser la bougie directement dans l´oreille du côté de la partie renforcée d'aluminium, la mèche se trouvant au-dessus.Vous n'avez qu´à laisser brûler la bougie tranquillement, écouter le léger grésillement qu'elle produit et vous reposer.

Cela dure environ 7 à 8 minutes. Il faut enlever la bougie quand la mèche se trouve à environ 5 ou 6 cm de l'oreille et l'éteindre en la mettant dans un récipient d'eau. Vous pouvez vous nettoyer le bord externe du conduit auditif avec une serviette propre ou un coton-tige. En découpant la bougie, vous serez étonnés de voir les résidus qui se sont déposés à l'intérieur. Vous n'avez plus qu'à recommencer la même chose avec l'autre oreille. À renouveler une fois par mois environ…


Contre-indication :


Elle est à déconseiller en cas de perforation du tympan, de chirurgie auriculaire récente, de paracentèse et d'allergie aux composants.


sources : isabelleguyader.free.fr et magazine.idph-europe.com