Thérapieducorps.fr - -   Énergétique Traditionnelle Chinoise   -
RSS Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

Acupression / digitopuncture / massage du ventre pour la constipation
Le Qi, qu'est-ce ?
Acupression Paris 16 ème
Des aliments bien-être ( informations pratiques )
Massage anti-stress Paris 16 ème

Catégories

Bien-être
Citations
Divers
Énergétique Chinoise
Énergétique Traditionnelle Chinoise
Les 7 sentiments
Les méridiens
Les organes
Sagesse
fourni par

Articles :

Estime de soi et confiance en soi

Qu'est ce que l'estime de soi :


L’estime de soi est, dans la psychologie, un terme désignant le jugement ou l'évaluation faite d'un individu en rapport à ses propres valeurs.
Lorsqu'un individu accomplit une chose qu'il pense valable, celui-ci ressent une valorisation et lorsqu'il évalue ses actions comme étant en opposition à ses valeurs,
il réagit comme « baissant dans son estime ».

Le concept d’estime de soi a été défini pour la première fois en 1890 par le psychologue américain William JONES qui expliquait que « l’estime de soi se situe dans la personne, et qu’elle se définit par la cohésion entre ses aspirations et ses succès. »

S.Freud, s’est aussi penché sur l’estime de soi et son rapport avec le narcissisme. D’autres auteurs ont cherché à donner une définition de ce qu’est l’estime de soi, mais tous ne sont pas d’accord et très clairs sur ce qu’est réellement l’estime de soi.
D’après la psychologue D. Laporte, « l’estime de soi se réfère à la valeur que l’on se donne soi-même dans différentes sphères de notre vie ».

Le terme « estimer » du latin « aestimare » signifie « déterminer une valeur » et « avoir une opinion favorable sur » ; ce qui signifie, pour G.DUCLOS que l’expression « estime de soi » implique de « juger de sa valeur personnelle. »





Développée par James Noley, la théorie de l'estime de soi peut être traduite dans le rapport entre ce que nous sommes en tant qu’individu
(apparence physique, réussite sociale) et ce que nous souhaiterions être.
La construction de l’estime de soi prend ses racines dès la plus petite enfance,
avec ce que Jacques Salomé appelle le biberon relationnel. 

Autrement dit, comment s’effectue la transmission des messages entre
l’enfant et ses parents.
Tout comme pour la confiance en soi, le père et la mère jouent un rôle clé dans le développement de l’estime de soi.
Si celle-ci se consolide au fil des expériences de la vie, elle n’en est que renforcée si l’on grandit dans un environnement stable, où l’on se sent en sécurité,
où l’on est approuvé. 
Le poids du regard d’autrui est un facteur puissant d’une bonne ou
mauvaise estime de soi.
Elle est à la base de la construction de la personnalité.



Quelle différence entre estime de soi et confiance en soi :


  La confiance en soi :

Elle est l’assurance, le courage qui vient de la conscience qu’on a de sa propre valeur. La personne avec une vraie confiance en elle n’oublie pas sa valeur même lorsqu’elle tente une expérience pour la première fois.
Elle est tellement en contact avec sa valeur intérieure que, même si elle rate son coup lors dune première expérience, elle est capable d’être bien dans sa peau
et d’accepter de n’avoir pas réussi.
Elle ne sen veut pas, elle sait que ça fait partie de l’apprentissage nécessaire pour apprendre quoi que ce soit. 

Tandis qu’une personne sans confiance en elle est ébranlée au moindre échec.
Elle juge ce quelle est par ses résultats et non par sa valeur.
Elle hésitera ou n’osera pas recommencer par peur d'un autre échec.
On peut reconnaître une personne qui a vraiment confiance en elle par sa capacité de se confier, de parler ouvertement d'un échec, sans peur d’être critiquée ou d’être jugée. Plus une personne a peur de se faire juger et n’ose pas se révéler telle quelle est,
moins elle a confiance en elle.



Leur lien :





L'estime de soi :

Elle est associée à limage que long a de soi-même.
L'image de soi est basé sur ce que nous croyons de nous.
Une personne avec une pauvre image d’elle-même est celle qui a de la difficulté à se trouver des qualités. Elle se déprécie facilement.
L’estime de soi se situe beaucoup plus au niveau du senti.

On peut donc dire que la confiance en soi nous aide particulièrement à passer à l’action, à oser risquer. Elle se situe plus dans le " faire ".
Tandis que l’estime de soi se situe davantage au niveau du " senti ".
Il est vrai qu’une influence directement l’autre.
Le fait d’améliorer notre image a pour effet d’améliorer notre estime et par conséquent, va aider à développer davantage de confiance en soi.



Comment améliorer l'estime de soi :


 Le rapport à soi-même

Il est nécessaire d'apprendre à se connaître, de prendre conscience de ses capacités, de ses limites et de les accepter.
Il existe notamment deux types de réactions qui menacent l'estime de soi.
La première est l'autodéfense qui consiste à nier en bloc nos émotions, lesquelles mettraient à jour, soit disant, certaines " faiblesses " ou certaines exigences.
Ainsi, on préfère nier une phobie, refouler une colère ou une déception,
pour éviter de fragiliser son estime de soi. 

On cache aux autres et à soi-même de telles émotions pour se protéger.
La soumission aux évènements est également une façon de se ménager en cas d'échec : " c'est comme ça ", " de toute façon c'est impossible ", " cela n'a pas d'importance ".
On n'améliore pas son estime de soi en se cachant ou en niant les choses,
les actions ou les évènements.
De telles attitudes doivent être travaillées, limitées puis éliminées.


Le rapport à l'action

L'action renforce l'estime de soi. Mener à bien de petits projets permet d'y contribuer. Devenir expert dans un domaine pointu améliore à la fois le sentiment de compétence personnelle et la reconnaissance des autres,
ce qui rehausse en même temps l'estime de soi.
Encore faut-il pouvoir passer à l'action, c'est-à-dire réussir à faire taire sa critique intérieure, cette petite voix en nous qui trouve des défauts dans
toute action et dans tout projet. 

Pour cela, il est nécessaire d'accepter l'idée d'échouer.
Tout le monde est confronté à des insuccès, lesquels sont toujours enrichissants car ils contribuent à toute réussite ultérieure.
D'ailleurs la plupart des aboutissements ne sont jamais ni tout blanc ni tout noir.
Ne pas réussir quelque chose parfaitement n'est pas forcément un échec.
Les personnes ayant une estime de soi basse sont souvent perfectionnistes et très exigeantes vis-à-vis d'elles-mêmes.
Il est très important d'accepter de ne pas être parfait.


 Le rapport aux autres

Le sentiment d'être aimé, aidé et entouré, nourrit directement l'estime de soi.
C'est pourquoi il est nécessaire de cultiver ses rapports aux autres et
de s'ouvrir aux autres.
Il faut s'entraîner à s'affirmer, à exprimer ce que l'on ressent et pense.
Pour cela, il faut aussi chercher à se mettre à la place des autres.
Les amis sont là pour nous soutenir.






Enfin, si l'estime de soi peine à s'améliorer, on peut également penser à envisager
une psychothérapie.
Lorsque la situation est difficile, la consultation d'un professionnel peut se révéler extrêmement bénéfique.



Voici 10 pistes à explorer pour renforcer son estime de soi :


1 - Affirmez-vous !

Apprenez à dire ce que vous pensez, ce que vous souhaitez et aussi ce que vous ressentez. Attention, s'affirmer n'implique pas de devenir agressif.
Vous devez apprendre à formuler vos pensées sans agressivité.
Apprenez également à bien formuler vos souhaits et vos ressentis.
Exprimez-vous clairement et toujours très concrètement.


2 - Définissez vos priorités

Prenez le temps de réfléchir objectivement à vos projets de vie : quel est l'important pour vous ? Quelles sont vos priorités, vos projets dans la vie ? Etc.
Vous pouvez ainsi mettre de côté vos doutes et vous focaliser sur vos priorités. Chercher à réaliser ses priorités bien établies améliore beaucoup l'estime de soi.


3 - Listez vos valeurs fondamentales

Listez vos valeurs fondamentales (liberté de pensée, respect de l'autre, amour, citoyenneté...) et ne vous laissez pas polluer par des faits accessoires et autres idées superficielles.
Vivre avec des valeurs fortes contribue à rendre heureux.


4 - Reconnaissez vos qualités

Nous avons tous des défauts et des qualités,
lesquels peuvent même changer au fil de la vie.
L'important n'est pas de focaliser sur ses défauts, mais sur ses qualités.
Listez-les par écrit, relisez-les régulièrement et faites évoluer cette liste.
Si nécessaire, demandez à vos amis ce qu'ils apprécient en vous,
vous serez sans doute surpris !


5 - Pour renforcer l'estime de soi : soyez positif et regardez toujours du côté de la solution

Face à un problème, on a souvent tendance à ne voir que
les mauvais côtés des choses.
Pourtant, il y a toujours du positif et des solutions. Exercez-vous.
Face à une situation difficile, inscrivez dans une colonne les problèmes et les points négatifs, dans une autre, les points positifs et les solutions.


6 - Regardez-vous avec tendresse et bienveillance

Vous faites de votre mieux et vous essayez tous les jours de vous améliorer.
Cela vaut bien un peu de tendresse et de bienveillance.
Parlez-vous et encouragez-vous, vous le méritez !
Et dès que vous croisez votre regard dans une vitrine ou une glace, souriez-vous.


7 - Complimentez-vous et célébrez toutes vos petites victoires

Il n'y a pas que les promotions ou la réussite d'un examen qui comptent
parmi vos victoires.
La vie de tous les jours est ponctuée de petites et grandes réussites, dont vous devez vous imprégner (votre coq au vin était des plus réussis, vous avez bouclé votre dossier en un temps record, vous avez réparé le jouet cassé de votre enfant, vous avez organisé un super week-end, etc.).
Clamez vos victoires et jouissez de ces petits instants magiques
qui apportent du bonheur.
Et chaque soir, repensez à toutes vos réussites de la journée et
à tous les évènements heureux.


8 - Muselez votre critique intérieure

Nous avons tous une petite voix intérieure qui nous dit : " ne te réjouis pas trop vite ",
" ça ne va pas durer ", " je ne le mérite pas "... Ces critiques n'ont aucune justification et elles gâchent inutilement les instants heureux.
Ne vous critiquez pas vous-même et appréciez simplement les instants présents.


9 - Éliminez vos " pensées toxiques "

" Je suis bête ", " je suis maladroite ", " je suis trop petit ", " je n'y arriverai pas "... ces formules et autres petites phrases assassines entravent, voire handicapent vos pensées et vos actes. Vous devez les éliminer.


10 - Transformez vos défauts en qualité

Acceptez vos défauts, assumez-les ou débarrassez-vous-en.
Commencez par les identifier objectivement.
Certains traits de votre personnalité que vous considérez comme des faiblesses peuvent devenir des points forts.
Certains aspects physiques peuvent aussi devenir des signes distinctifs.
D'ailleurs, la beauté vient de l'intérieur.
Enfin, rien n'est immuable, tout peut se transformer.


sources : francis.tison, e-sante, wikipedia, le guide de psychologie de la vie quotidienne




IMPORTANT :


J'attire l'attention des visiteurs de ce site sur le fait que les informations données,
les pratiques décrites ou une éventuelle séances en énergétique traditionnelle chinoise, ne doivent en aucun cas avoir pour effet de retarder ou annuler une consultation auprès d'un médecin généraliste ou spécialiste qui seul peut établir un diagnostic,
déterminer un traitement, prescrire la prise de médicaments ou encore décider de l'arrêt d'un traitement. Les séances au cabinet visent à un bien-être global ( corps et esprit ).
Si vous êtes concerné par une rééducation auprès de votre masseur-kinésithérapeute,
il conviendra également de veiller à son suivi.
Les séances prodiguées au sein du cabinet n'ont pas vocation à soigner les maladies mais à apporter confort, bien-être et relaxation.



0 commentaires pour Estime de soi et confiance en soi :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment